TOURNOI MOUSTIQUE DE JONQUIÈRE: LES CHACALS DE HAUTE-SAINT-CHARLES COURONNÉS

 
JOHANNE SAINT-PIERRE
Le Quotidien
 

Les Yankees de Chicoutimi ont bataillé ferme jusqu’à la toute fin en finale A du Tournoi provincial Moustique 11U de Jonquière, mais ce sont finalement les visiteurs, les Chacals de Haute-Saint-Charles qui sont repartis avec les honneurs de la 40e édition, grâce à une victoire de 14-9 au Stade de baseball Arvida.

Les Chacals ont donc quitté Jonquière avec une fiche parfaite de 5-0 tandis que les Yankees peuvent être fiers de leur parcours, eux qui n’auront subi qu’un seul revers en cinq matchs. La finale a débuté en force, les Chacals menant 4-3 en manche initiale. Puis, les visiteurs ont continué à marquer jusqu’en sixième et dernière manche où ils menaient 11-5 en se présentant pour un dernier tour de frappe. Ils ont rajouté trois points, mais les locaux ont fait preuve de caractère en ne baissant jamais les bras. Même avec deux retraits, ils sont parvenus à ajouter deux autres points pour réduire l’écart à 14-9 avant que ne soit retiré le dernier joueur. Les joueurs du match ont été David Painchaud pour les Chacals et Lyam Bérubé-Côté pour les Yankees.

Les Yankees de Chicoutimi n’ont pas baissé les bras et ils ont tenu tête à leurs adversaires jusqu’à la toute fin.

LE QUOTIDIEN, SOPHIE LAVOIE

Entraîneur des Chacals, Joël Painchaud était très fier de ses jeunes protégés pour ce premier tournoi de l’équipe cette année. «Avec les temps difficiles qu’on a eus ces dernières années, il a fallu mettre l’énergie sur l’entraînement et en deux ans, les jeunes n’ont pas eu beaucoup le temps de jouer en deux ans. C’est un tournoi où ils ont fait preuve de beaucoup de résilience. Il y a eu deux matchs où on tirait de l’arrière et on a été capable de remonter. À cet âge-là, on s’entend que garder le focus sur un objectif, c’est pas évident. Donc, tout le crédit aux "kids" d’avoir été capables de garder le focus et d’être revenus de l’arrière», a-t-il souligné, heureux de ce premier titre qui augure bien pour la suite.

Chez les Yankees, Dominic Dufour s’est fait porte-parole du groupe, lui qui en était à une deuxième présence consécutive à ce tournoi, avec bien sûr une équipe différente. Si l’an dernier, ses troupes avaient été stoppées assez rapidement, cette fois-ci, la présence de ses protégés en grande finale le rend optimiste pour la suite. «C’est bien démarré. C’était notre premier tournoi de la saison et on en a un autre la semaine prochaine à Lévis. On était contents de notre équipe et ç’a bien tourné. Les jeunes ont vraiment bien joué et bien répondu», a-t-il commenté.

Malgré leur 5e match du tournoi, les Yankees devaient rester concentrés.

LE QUOTIDIEN, SOPHIE LAVOIE

Finale B

En finale du B, ce sont finalement les Royals de Jonquière qui ont eu le meilleur 13-9 face aux Mariners de Saint-Honoré. L’entraîneur des Royal, Rémi Julien, a été agréablement surpris de ce premier tournoi qui comptait plusieurs nouveaux joueurs. «Il y en a plusieurs que c’est leur première année de baseball tout court. Même moi, c’est ma première année de coaching! Je suis vraiment fier de la manière dont on est sortis. Tout le monde a bien frappé. L’équipe la voulait vraiment et les joueurs m’ont impressionnés du début à la fin de ce tournoi, partage-t-il.

«Je trouve que les jeunes ont démontré beaucoup de caractère en finale. On a fait trois points, ils en ont fait trois. On est revenus et on a fait trois points et eux aussi sont revenus avec trois points. Les jeunes ne se sont jamais découragés et ils ont continué. Ç’a été comme ça durant tout le tournoi d’ailleurs. Dans les quatre autres matchs qu’on a joués avant, on perdait en début de rencontre.» C’était aussi une douce revanche pour les Royals qui avaient déjà perdu 8-6 dans un duel à Saint-Honoré en saison régulière.

La vigilance du joueur des Yankees était de mise pour freiner l’adversaire dans sa course vers le marbre.

LE QUOTIDIEN, SOPHIE LAVOIE

Les joueurs de la rencontre ont été Amélie Larivière pour les Royals et Étienne Côté pour les Mariners.

Bilan positif

Les organisateurs de la 40e édition du tournoi étaient aussi très satisfaits de son déroulement et d’un bel achalandage tous les soirs. «Ça s’est bien passé. Le beau temps a été de notre côté, parce que ce n’est pas du tout ce qu’ils annonçaient en début de semaine. On a eu un seul match annulé le mardi soir et il a été repris le lendemain, donc, ça n’a pas affecté le déroulement du tournoi en tant que tel», résume Stéphanie Tremblay, responsable des communications pour le tournoi.

Les Chacals de Haute-Saint-Charles sont champions de la finale A du Tournoi provincial Moustique de Jonquière.

COURTOISIE

La 40e édition a regroupé 13 équipes régionales dans le B, et dans le A, la moitié des 10 équipes provenaient de l’extérieur. L’an dernier, Jonquière avait fait coup double, les Blue Jays de Jonquière ayant remporté la finale du A et les Orioles de Jonquière, celle du B.

Finalistes dans le A, les Yankees de Chicoutimi ont raison de garder la tête haute.

COURTOISIE

Les filles semblaient plus nombreuses dans la présente cohorte. Une impression que confirme Stéphanie Tremblay. «J’ai remarqué une grosse augmentation du nombre de joueuses, dans la catégorie B surtout. Souvent, on ne voyait qu’une fille dans une équipe, mais cette fois-ci, on en a vu deux, parfois même trois ou quatre dans une équipe. Certaines équipes sont nombreuses et c’est plaisant (d’en voir)», assure-t-elle. 

Les Royals de Jonquière ont été couronnés à l’issue de la finale du B au Tournoi provincial Moustique de Jonquière.

COURTOISIE

Le rideau tombé sur la 40e édition, l’organisation s’affairera au bilan financier de l’événement. L’argent amassé sera redistribué à l’Organisation du baseball mineur de Jonquière (OBMJ).

Finalistes dans le B, les Mariners de Saint-Honoré ont bien bataillé jusqu’à la fin.

COURTOISIE

Royaux AA finalistes

D’autre part, à Lanaudière, les Royaux 15U AA du Saguenay-Lac-Saint-Jean ont bataillé ferme, mais ils se sont finalement incliné 12-10 face aux Élites-Vert de Lanaudière en grande finale du tournoi provincial de mi-saison de l’endroit. Les 13 joueurs et les trois entraîneurs, Éric Goulet, Luc Boisvert et Maxime Boivin ont donc pu vivre une excellente préparation en vue de la 55e Finale provinciale des Jeux du Québec qui s’amorce vendredi à Laval.